Ce site internet utilise les cookies pour assurer une meilleure expérience de navigation ; outre les cookies de nature technique, les cookies de tiers sont également utilisés. Pour plus de détails et pour connaître les cookies utilisés, accédez à la page Cookies.
Si vous continuez à naviguer dans ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies.

Continuez

Glossaire

ARCA : organisme créé en 2007, ARCA signifie Agenzia Regionale Centrale Acquisti (Agence régionale centrale d'achats). Il s'agit d'un portail mis au point par la société Lombardia Informatica S.p.A. dans le but de proposer des services et des outils relatifs aux achats de l'administration publique lombarde, conformément à la loi régionale n° 12 du 16 juillet 2012.

BIE : Le Bureau International des Expositions (BIE) est l’organisme international dont le rôle est de superviser et de réglementer le calendrier, la campagne de candidature, la sélection et l’organisation des Expositions universelles et internationales. Le BIE est une organisation intergouvernementale créée à Paris en 1928 par la Convention sur les expositions internationales qui donne la définition et les objectifs des Expos, ainsi que les normes internationales relatives à l’organisation et la participation. Pour ce faire, trois fonctions principales ont été confiées au BIE pour garantir :

  1. l'application correcte de la Convention et de tous les règlements relatifs aux Expos ;
  2. la transmission des connaissances et des meilleures pratiques d'une Expo à l'autre ;
  3. le développement de la structure et des principes des Expos pour s'assurer que ces événements restent pertinents dans un monde en pleine mutation, face au phénomène de mondialisation et à l'essor du monde virtuel.

Classification ATECO : type de classification d'activités économiques (ATtività ECOnomiche) adopté par l'Institut national de statistiques italien (ISTAT) pour relever des statistiques nationales à caractère économique. La subdivision, du type alphanumérique, est associée à plusieurs niveaux de détail : les lettres indiquent le macro-secteur d'activité économique tandis que les nombres (allant de deux à six chiffres) correspondent à l'articulation et à la décomposition de ces secteurs. Pour de plus amples informations, nous vous conseillons de consulter cette page.
 
Coûts : Les coûts auxquels la société Expo 2015 S.p.A. doit faire face sont constitués principalement des activités réalisées pour organiser l’Exposition universelle.
 
Dossier d'enregistrement : il s'agit du document remis au BIE (Bureau International des Expositions) le 22 avril 2010, dont la présentation constitue la démarche formelle nécessaire pour obtenir de façon définitive l'assignation de l'Expo à la ville qui l'accueille. En effet, il sert à documenter et à confirmer tous les engagements pris au moment de la candidature pour réaliser l'événement. Le Dossier d'enregistrement d'Expo Milano 2015 a été préparé par l'entreprise en collaboration avec le commissaire et tous les associés. Il illustre de manière exhaustive le développement du contenu significatif de l'Exposition ainsi que les lignes directrices qui accompagneront sa réalisation jusqu'en 2015.
 
DPCM : Décret du président du Conseil des ministres.
 
Expo Performance Review : outil grâce auquel les responsables évaluent leurs collaborateurs par rapport au manuel des compétences adopté par la société. Le système de compétences définit l'ensemble des comportements et des compétences clés pour la gestion des fonctions dans l'entreprise auxquels les responsables et les collaborateurs se réfèrent pour identifier les points forts et les améliorations à prévoir.
 
Gouvernance : ensemble de règles et de codes qui guident la gestion d'une entreprise, tant en interne que par rapport à ses actionnaires.
 
Plate-forme télématique : appelée également « Sintel », il s'agit de l'outil télématique adopté par Expo 2015 S.p.A. pour garantir la transparence maximale de ses procédures d'appels d'offres, gérer la liste des fournisseurs et exécuter les procédures d'appel d'offres par voie télématique. Cette plate- forme a été mise au point et est gérée par ARCA, l'Agence régionale centrale d'achats de la région Lombarde.
 
Procédure négociée : procédure permettant de confier des travaux, des services et des fournitures par laquelle, même sans publication préalable de l'appel d'offres, l'adjudicateur consulte les acteurs économiques qu'il a choisis et négocie directement avec ceux-ci les conditions de l'appel d'offres.
 
RFP: Acronyme de Request For Proposal, les RFP sont la principale procédure adoptée par Expo 2015 S.p.A. pour l’identification de partenaires/sponsors afin de rendre le processus de sélection transparent et concurrentiel.
 
Ce processus se divise en deux grandes catégories :

  • RFP ON SITE : la première catégorie s'adresse aux entreprises qui cherchent à investir pour bénéficier d'une présence physique sur le site d'exposition d'Expo Milano 2015
     
  • RFP TRASVERSALI : la deuxième catégorie a pour objet la recherche de partenariats/
    parrainages qui ne sont pas liés principalement à la présence sur le site d'exposition
 
Importance communautaire : Voir rubrique « Seuil communautaire ».
 
Recettes : Les recettes d'Expo 2015 S.p.A. sont principalement constituées des contributions versées par les actionnaires et par les revenus issus des partenaires.
 
Sintel : voir « Plate-forme télématique ».
 
« Società di scopo »: il s'agit de la forme juridique d'Expo 2015 S.p.A. : société publique, détenue à hauteur de 40 % par le Ministère de l'Économie et des Finances, de 20 % par la Région Lombardie et la Commune de Milan, et de 10 % par la Province de Milan et la Chambre de commerce, d'industrie, d'artisanat et d'agriculture de Milan. Elle a été instituée par décret du président du Conseil des ministres du 22 octobre 2008, et modifications/intégrations successives, dans le but principal d'organiser, de réaliser et de gérer l'événement Expo Milano 2015.
 
Acteurs principaux (ou « parties concernées ») : ensemble des sujets influents et importants pour Expo 2015 S.p.A., allant des actionnaires aux participants adhérents, en passant par les entreprises publiques et privées qui collaborent d'une manière ou d'une autre avec la société.
 
Supérieurs : personnes qui occupent des fonctions de représentation, d'administration ou de direction de la société ou de l'une de ses unités dotée d'une autonomie de financement et de fonctionnement, ainsi que les personnes qui exercent, même de fait, la gestion ou le contrôle de la société.
 
Subordonnés : personnes soumises à la direction ou à la surveillance des supérieurs (voir définition).
 
SMART CIG : outil électronique grâce auquel les adjudicateurs peuvent obtenir les codes d'identification d'appel d'offres de façon simplifiée ou des carnets de 50 certificats.
 
SIMOG : outil télématique de gestion mis au point par l'Autorité de surveillance des travaux publics, et mis à la disposition des Responsables uniques de la procédure de gestion des appels d'offres et des lots correspondants pour transmettre les données, en vertu de l'alinéa 8 de l’art. 7 du D.Lgs 163/06.
 
Seuil communautaire : Par le règlement (UE) n° 1336/2013 du 13 décembre 2013 (GUUE 14/12/ 2013 n° L335/17), la Commission européenne a mis à jour les seuils d'application en matière de procédures d'adjudication des appels d'offres, en modifiant les directives 2004/17/CE, 2004/18/CE et 2009/81/CE du Parlement européen et du Conseil concernant les seuils d'application en matière de procédures d'adjudication des appels d'offres. À partir du premier janvier 2014, les seuils suivants sont en vigueur (jusqu'au 31 décembre 2013, les seuils des travaux publics étaient différents) : 5 000 000 € et pour les marchés de fournitures et de services des collectivités territoriales : 200 000 €) :
  • pour les travaux publics : 5 186 000 €
  • pour les marchés de fournitures et de services des collectivités territoriales : 207 000 €.
Bilan : Le bilan d'une société se compose de deux grands éléments : l'actif et le passif. Les postes de l'actif les plus représentatifs sont les dépôts bancaires et la caisse qui sont constitués par les dépôts des actionnaires versés à la Banque d’Italie et par les investissements, c'est-à-dire la valeur des immobilisations matérielles et immatérielles de la société.
 
VIK : acronyme de Value in Kind ; c'est l'outil qu'Expo 2015 S.p.A. met à la disposition des entreprises partenaires et des sponsors pour leur permettre de verser leur part de sponsorisation en biens et services en échange d'une contre-valeur appropriée. La sponsorisation ouvre différents droits et avantages aux partenaires, notamment : la visibilité de leur marque dans un contexte national et international pendant toute la durée du contrat, avant et pendant l'exposition, des cadeaux d'hébergement pendant l'événement, la concession du logo officiel d'Expo Milano 2015 pendant les événements organisés par le partenaire pour faire connaître l'Exposition Universelle de Milan 2015.
 

NOS ASSOCIES

Official Global Partners

Les initiatives pour supporter Expo Milano 2015