Ce site internet utilise les cookies pour assurer une meilleure expérience de navigation ; outre les cookies de nature technique, les cookies de tiers sont également utilisés. Pour plus de détails et pour connaître les cookies utilisés, accédez à la page Cookies.
Si vous continuez à naviguer dans ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies.

Continuez

Visite du Pavillon du Kazakhstan. Un voyage virtuel à Astana en attendant l’Expo 2017. Regardez la vidéo et la galerie

14 oct.

Pad Kazakhstan visita

On ne pourra pas dire que le Kazakhstan n’a pas tout fait pour éveiller notre curiosité en vue de l’Exposition Internationale d’Astana 2017. Son Pavillon à l’Expo Milano 2015 offre en effet un voyage passionnant, riche en émotions, créativité et contenus innovants. Avant même d’entrer dans le Pavillon, les visiteurs sont éblouis par des spectacles traditionnels, chaque jour différents. Les concepteurs ont voulu éviter les panneaux explicatifs typiques de toutes les expositions, pour les remplacer par des spectacles et des contenus interactifs, articulés autour de 5 thématiques (et 15 rotondes) : agriculture, élevage, merveilles du Kazakhstan, écologie, aquaculture et l'agriculture durable. Dans la première salle, une artiste Kazakh raconte l'histoire de son pays en créant des images avec du sable coloré.
 
 
Alexander Barayev, père de l’agriculture moderne
 
La première rotonde est dédiée à la science de l'agronomie d’Alexander Barayev et aux résultats de son travail. Les méthodes « sans labour » d’Alexander Barayev pour conserver l'humidité du sol ont fait du scientifique Kazakh l’un des architectes de l'agriculture moderne. Au centre de la rotonde trône un meuble original : le bureau d'Alexandre Barayev avec tous ses outils.
La seconde rotonde est consacrée aux animaux d’élevage. Là, il est possible de déguster les kumis, le lait de jument fermenté.
La troisième rotonde montre les merveilles du Kazakhstan, y compris les pommes dont, certaines variétés locales peuvent peser jusqu’à un kilo.
Une autre spécialité est le miel de la région de l'Altaï à l'est du Kazakhstan. Même la tulipe sauvage est originaire du Kazakhstan. En appuyant sur un bouton, le visiteur peut humer le parfum des tulipes et un moniteur montre une vidéo sur les tulipes du Kazakhstan.
 
La roue du temps sur la Mer d’Aral et le bassin d’esturgeons
 
La quatrième rotonde montre l’écorégion de la steppe du Kazakhstan, qui est la plus grande steppe sèche au monde. Malheureusement, cette région a été le théâtre de la catastrophe écologique de l'assèchement de la mer d'Aral, qui est représentée par une roue : en tournant la roue, on découvre les périmètres des eaux de 1970 jusqu’à nos jours, lorsque la construction d'une digue a au moins permis le sauvetage d’une petite partie au nord.
Dans la cinquième rotonde, consacrée à l'aquaculture, le centre d'attraction est le bassin d'esturgeons de la mer Caspienne, qui fournissent le fameux caviar d’exception. Aujourd'hui, le caviar Beluga n’est plus commercialisé afin de préserver l'esturgeon Beluga. Mais le Kazakhstan a développé une méthode (décrite par une vidéo) appelée la traite pour extraire les œufs des esturgeons sans tuer l'animal.
 
Un jeu interactif pour combattre les criquets
 
La sixième rotonde, consacrée à l'agriculture de demain, dénonce le danger représenté par les criquets, qui menacent le rendement des cultures du Kazakhstan. En 2013, des essaims de criquets ont ravagé plus de 2 millions d'hectares de cultures. La région du lac Balkhach, couverte de roseaux, est l'un des principaux lieux de reproduction des criquets en Asie centrale. Les scientifiques ont mis au point un système de surveillance utilisant des drones pour détecter les foyers d’infection, qui mesurent souvent seulement quelques kilomètres carrés. De cette manière, il est possible d'éviter l'utilisation d'insecticides sur grande échelle. Ce concept est illustré par un jeu vidéo interactif dans lequel il faut exterminer les criquets sans endommager les cultures.
 
La vidéo en 4D est le point fort du Pavillon
 
La visite se conclut en beauté sur le ‘point fort’ du Pavillon : une salle avec des fauteuils dynamiques qui répondent aux sollicitations du film en 4D. La vidéo transporte les spectateurs de l’espace cosmique aux steppes kazakhes, dans une expérience vraiment électrisante.
De retour au rez-de-chaussée, on peut contempler la maquette du site de l’exposition d’Astana, déjà en construction, ou déguster des mets traditionnels dans le restaurant.
 
 
 
 

NOS ASSOCIES

Official Global Partners

Les initiatives pour supporter Expo Milano 2015