Ce site internet utilise les cookies pour assurer une meilleure expérience de navigation ; outre les cookies de nature technique, les cookies de tiers sont également utilisés. Pour plus de détails et pour connaître les cookies utilisés, accédez à la page Cookies.
Si vous continuez à naviguer dans ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies.

Continuez

La mission de l’Expo

Significato dell’Expo

Depuis la première édition qui eut lieu à Londres en 1851 à l’intérieur du Palais de Cristal, l’Exposition Universelle est une vitrine idéale pour présenter les plus ambitieux progrès réalisés par l’homme et les peuples au cours du temps, l’occasion de faire connaître les inventions, avancées technologiques, découvertes d’envergure, projets architecturaux ou mouvements artistiques, mais aussi de créer des lieux et des espaces qui deviendront de vrais symboles de la culture et de l’histoire de leur époque. Il suffit de penser à la Tour Eiffel, érigée à Paris pour l’exposition de 1889.

Une Exposition Universelle est une manifestation de nature non commerciale, qui vise à créer une plate-forme pour un dialogue international entre les citoyens, les pays et les institutions autour d’un thème d’actualité et d’intérêt universel. Dès le début de leur histoire, les Expositions ont été des lieux privilégiés pour présenter la créativité et le génie humain à travers la mise en scène des inventions et des réalisations les plus admirables que les différents pays participants étaient à même de présenter au monde à une époque donnée.

Le rôle du Pays organisateur
Organisée par le pays lauréat de l’appel à candidatures, l’Exposition est réalisée à l’intérieur d’un Site spécialement aménagé et offre une occasion de rencontre et de partage entre les Pays participants, qui sont invités à travers les voies diplomatiques. Le Pays organisateur est mis en position de montrer au monde ce qui se fait de mieux en matière d’innovation technologique, de production nationale et de tradition culturelle, mais aussi de renforcer les relations internationales dans de nombreux domaines.
 
L'héritage matériel
Il n’y a pas eu une seule Expo qui n’ait laissé un legs matériel à la ville qui l’a accueillie. Les monuments, les bâtiments laissés en héritage sont même parfois devenus un véritable symbole de ces villes : la Tour Eiffel à Paris, l’Atomium à Bruxelles ou le Space Needle à Seattle. Et pas seulement : l’Expo est une opportunité pour changer l’aspect des villes, pour améliorer la qualité de vie de leurs habitants, pour attirer des touristes.
Les Expos de Shangai, Lisbonne, Brisbane, Spokane et d’autres villes ont laissé en héritage des quartiers modernes, de nouvelles infrastructures, des parcs et des musées.
 
L’héritage immatériel: un message pour le futur
Par rapport aux premières éditions, les formes et les modalités d’exposition adoptées par les Pays organisateurs et participants ont changé. Certes, le rôle de vitrine des nouveautés des Expos n’a pas disparu, mais il a perdu du terrain au profit d’une focalisation sur l’étude et la compréhension des grands thèmes de l’humanité. L’Expo Milano 2015, qui a pour Thème Nourrir la Planète, Energie pour la Vie et qui s’attaque au problème d’une alimentation humaine respectueuse de la planète où nous vivons, s’inscrit dans la lignée des expositions de Saragosse, Yeosu et Shanghai qui avaient abordé, dans l’ordre, les thèmes liés à l'eau, aux océans et à la qualité de la vie. Par rapport aux premières éditions, les formes et les modalités d’exposition adoptées par les Pays organisateurs et participants ont changé. Certes, le rôle de vitrine des nouveautés des Expos n’a pas disparu, mais il a perdu du terrain au profit d’une focalisation sur l’étude et la compréhension des grands thèmes de l’humanité. L’Expo Milano 2015, qui a pour Thème Nourrir la Planète, Energie pour la Vie et qui s’attaque au problème d’une alimentation humaine respectueuse de la planète où nous vivons, s’inscrit dans la lignée des expositions de Saragosse, Yeosu et Shanghai qui avaient abordé, dans l’ordre, les thèmes liés à l'eau, aux océans et à la qualité de la vie. 
Les dimensions physiques et spatiales du Site de l’Expo et des pavillons érigés, qui constituent normalement l’héritage «matériel» d’une Expo, doivent désormais être modelées sur le Thème de l’événement. Le caractère monumental de cette nouvelle génération d’Expos n’est plus lié aux réalisations architecturales mais au paysage. L’héritage de ces événements est désormais «immatériel».

Le legs immatériel de l’Expo Milano 2015 auquel contribuent en égale mesure tous les participants est multiple et comprend :
 
  • le savoir-faire dérivé d’un semestre de travaux, rencontres et séminaires visant à proposer de nouvelles perspectives et à réduire le gaspillage ;
  • les éléments éducatifs inclus dans chaque exposition, événement ou performance organisé dans le but d’orienter la collectivité vers des choix responsables dans la production et la consommation des aliments ;
  • l’ensemble des recherches visant à interroger la communauté sur la durabilité des modèles économiques, sociaux et productifs adoptés ;
  • la diffusion des connaissances et de la formation sur les thèmes liés à la durabilité environnementale.
Ce legs immatériel est l'un des principaux défis que l’Expo Milano 2015 propose de relever.

NOS ASSOCIES

Official Global Partners

Les initiatives pour supporter Expo Milano 2015